Menu
Milan Chefs-d'œuvre imprévisibles
Try Our Concierge
Sylvia Rinascente Milano Duomo, Milan

Live the city like a local: meet one of our concierge.
Experience the top hotspots and hidden gems following the tips from our insider.

Réservez votre rendez-vous

Téléchargez l’application et sélectionnez le concierge qui va vous accompagner tout au long de votre visite du magasin, en en faisant une expérience unique.

Milan Chefs-d'œuvre imprévisibles

Voici ce que vous ne devriez pas manquer en ville, d'un baiser patriotique à un majeur pointé vers les puissances économiques

À Milan, les gens font la queue pour assister à la dernière Cène de Léonard de Vinci, traverser les jardins du château des Sforza et visiter le Duomo. Les amateurs d’art vont à Brera, tandis que les amateurs de design se rendent à la Triennale. Mais Milan reste une ville sous-estimée d’un point de vue artistique. Et c’est bien dommage. Voici quelques chefs-d’œuvre à ne pas manquer.

Le baiser de Francesco Hayez

Le véritable titre de l’œuvre est Episode de Jeunsess et elle a été créée par le peintre Francesco Hayez en 1859. Deux jeunes en habits médiévaux s’embrassent passionnément; pour cette raison, la peinture est devenue un symbole du Romantisme. Le tableau a cependant une signification beaucoup plus profonde, impliquant l’ensemble de l’Italie. C’est à cette époque que se déroulèrent la lutte contre l’empire des Habsbourg pour l’indépendance de l’Italie et l’expédition des Mille de Garibaldi. Cette peinture représente l’élan révolutionnaire, l’unification de l’Italie qui, en deux ans seulement, sera enfin réalisée. Aujourd’hui, elle se trouve dans la galerie d’art Brera.

Le Quatrième État de Pellizza da Volpedo

Un flot de gens qui s’avancent et manifestent, actifs et désireux de devenir le protagoniste. C’est le sujet du très célèbre tableau représentant les protestations ouvrières de la fin du 19ème siècle, mais revêtant un sens universel, l’humanité qui avance qui constitue sans relâche la lutte des classes. Le grand tableau a été présenté pour la première fois à la Quadriennale de Turin en 1902, censuré puis approuvé par le mouvement socialiste. Beaucoup s’en souviennent pour avoir été au générique du film Novecento de Bernardo Bertolucci. Ayant toujours séjourné à Milan, le Quatrième État est resté dans l’hôtel de ville jusqu’en 1980, avant d’être transféré à la galerie d’art moderne , puis en 2010 au Museo del Novecento, nouvellement ouvert, sur la piazza Duomo.


Le majeur de Maurizio Cattelan

Bien que la sculpture représente un majeur insultant, l’artiste Maurizio Cattelan a nommé l’œuvre L.O.V.E., qui en italien est l’acronyme de liberté, haine, vengeance et éternité. Il est exposé devant le siège de la bourse de Milan. L’imposante sculpture en marbre de Carrare suit le style du Palazzo Mezzanotte des années 1930, mais il s’agit évidemment d’une représentation iconoclaste contre le pouvoir économique et la classe dirigeante. Il était censé être exposé pendant quelques semaines à peine, mais il existe depuis 2012 pour avertir les institutions et vous permettre de réaliser de superbes selfies.

Les Sept Palais célestes de Kiefer

Sept imposantes tours en béton et plomb sont exposées dans un hangar complètement sombre, où les pas et les mots résonnent dans l’ombre. Les palais célestes d’Anselm Kiefer parlent des œuvres construites par l’homme dans l’histoire pour célébrer Dieu et qui ne sont plus que des ruines symboliques et réelles de la volonté de s’élever au niveau divin. Depuis 2015, une nouvelle installation spécifique au site complète le travail par un parcours imaginaire.

Souper à Emmaüs du Caravage

Il existe deux versions de ce tableau: la plus célèbre est conservée à la National Gallery de Londres et une seconde à Milan, dans la galerie d’art Brera, dans des tons plus sombres et comme la plus haute expression du travail du Caravage.

Bosco Verticale

Bosco Verticale, ou forêt verticale, est un bâtiment autonome et un nouveau modèle d’architecture urbaine, de conservation de la biodiversité et de régénération de l’environnement. Conçus par le studio Boeri et construits avant l’Expo 2015, les deux bâtiments de la forêt verticale sont le symbole d’un nouveau quartier, Porta Nuova, et de résidences luxueuses très recherchées. On y compte 800 arbres, 4 500 arbustes et 15 000 plantes gérés par le comité de gestion de l’immeuble, comme un parc mais développé dans une nouvelle dimension.

La ville de la mode Milan est la capitale de la mode, du design et des marques «Made in Italy» au troisième millénaire. La Rinascente a toujours été une pionnière, dictant «ce qui est à la mode» en matière de vêtements, décoration d’intérieur, accessoires, beauté et gastronomie – le tout en un seul endroit à la mode!
Le supermarché du design Ici, il ne s’agit pas seulement de la mode: Milan est la nouvelle capitale du design d’intérieur. Vous voulez ramener un souvenir plein de style? Rendez-vous au sous-sol de la Rinascente et munissez-vous d’un panier pour flâner le long des allées du premier supermarché du design.
TÉLÉCHARGEZ L’APPICATION AVDM DÈS MAINTENANT À